Cuisine De Zika II

Cuisine De Zika II

Pâtes traditionnelles


RECHTA MAISON

C'est un plat de la cuisine Algérienne qui se prépare lors des cérémonies religieuses ou familiales, rechta, sorte de tagliatelles maison, très fines préparées maison à base de semoule de blé dur . 

Dans notre tradition, rechta est servie avec de la viande de mouton  mais peut être servie avec de la volaille de ferme plus goûteuse et pois chiches uniquement.

Dans d'autres régions d'Algérie, le plat est préparé avec des légumes , belle- maman utilisait des navets ou des cardes ( kourchef)

 

 

rechta alger [800x600].jpg

 

Ingrédients :

 

Pour commencer, il faut de la rechta maison bien sûr

il y en a dans le commerce, mais la consistance à la cuisson n'est pas la même.

Se sont des sortes de tagliatelles très fines et d'à peine 2 mm de large.

 

Dans un faitout, placer :

des morceaux de viande ou de poulet,

1 gros oignon haché

1 c s de smen ( beurre clarifié) ou d'huile,

2 à 3 bâtons de cannelle + 1 c c en poudre,

1 c c de poivre

faire revenir et laisser fondre totalement l'oignon à feu doux,

ajouter environ 1litre 1/2 d'eau , une poignée de pois-chiches trempés la veille,

couvrir et laisser cuire viande et pois-chiches.

 

Entre temps, mettre la rechta dans une grande jatte,

verser dessus 2 c s d'huile, mélanger délicatement

placer dans le haut du couscoussier préalablement beurré ou huilé laisser évaporer.

remettre les pâtes dans la jatte, asperger d'eau, mélanger et laisser reposer

recommencer l'opération une 2ème fois, réasperger, mélanger délicatement.

 

A la cuisson des pois-chiches, saler votre bouillon,

retirer la viande ou la poulet qu'il faut dorer à la poêle dans un peu de beurre

frire en les gardant verts des piments forts ( facultatif)

placer la rechta dans un plat  beurré allant au four, arroser d'un peu de sauce comme pour le couscous, parsemer de noisettes de beurre fermier et enfourner à couvert juste le temps que les pâtes absorbent la sauce,

il ne s'agit pas de faire gratiner,

cette façon permet de ne pas trop mélanger les pâtes.


24/07/2013
2 Poster un commentaire

PETITS PLOMBS - MHAMSSA AUX BOULETTES ET LÉGUMES - AICHS OU BERKOUKESS

 

 Mhamssa ou m'hamssa, Berkoukess ou aich dans d'autres  régions d'Algérie , sont des pâtes traditionnelles de la cuisine Algérienne à ma façon .

 

M'hamssa à Annaba,  plat Algérien, se prépare exclusivement avec  de la viande de mouton , klie ou gueddid et pois chiches, il arrive qu'on y ajoute des petits légumes , berkoukes ou aïch selon les régions d'Algérie, ou petits plombs, ce sont des pâtes en minuscules boules préparées traditionnellement à la maison , elles sont roulées par toute la famille qui se réunie pour assurer la réserve de l'année, on utilise des ustensiles typiques pour cela tel que les tamis ( gharbel ou ghrebel, sakat et raffed pour mhamssa ) , des auges en bois tout comme pour le couscous pour le ravitaillement annuel .

En général, on prépare ce genre de plat en hiver car il est bien réconfortant, c'est un plat de la vielle cuisine Algérienne , et, chaque région a sa propre recette.

Traditionnellement, il était préparé avec de la viande confite, (khlie ) ou séchée (guedid ) la congélation n'existait pas encore, on conservait la viande soit séchée ou confite.

Il est préparé avec de la viande de mouton en morceaux principalement. Mais on peut s'en passer si on utilise beaucoup de légumes .

Comme je l'ai déjà précisé, mes enfants n'aiment pas le mouton, donc, je fais ma cuisine avec soit du poulet ou du bœuf, sauf exception !

 

500 g de petits plombs 

200 g de viande hachée salée et poivrée, formée en boulettes

1 oignon haché

2 carottes coupées à votre guise

2 navets coupés,  1 poignée de petits pois frais si c'est la saison , facultatif

1 poivron vert émincé

1 poignée de pois chiches trempés la veille, on peut utiliser des fèves sèches trempées aussi

2 c s de concentré de tomate ou plus selon votre goût

1 bonne c c de poivre

sel

1 c c de paprika fort

1 grosse c c de coriandre et carvi en poudre

2 gousses d'ail coupées en quatre

 

Faire revenir l'oignon dans 3 c s d'huile, mouiller avec 1 litre de bouillon de volaille, ajouter les pois chiches, couvrir et laisser cuire les pois chiches

ajouter les boulettes de viande , les légumes et les épices sauf le sel qui sera ajouté dès que les pois-chiches seront cuits

A mi cuisson des légumes , ajouter les petits plombs, laisser cuire en ajoutant de l'eau si nécessaire ou bouillon de volaille

Les petits plombs doivent rester al- denté avec un peu de sauce

servir aussitôt.

 

 m'hamssaberkoukessaïch , pâtes traditionnellesplatsoupe de petits plombs 


11/06/2013
0 Poster un commentaire

CHAKHCHOUKHA

 

Chakhchoukha, tout le monde connait et apprécie en Algérie, cette fois ci, je poste chakhchoukha sauce rouge, je l'ai déjà postée dans mon premier blog, donc vous trouverez la recette en cliquant sur le lien, aidkoum mabrouk. 

 

 

Vous trouverez la recette ici, sauf que j'ai ajouté du concentré de tomates.

 

http://zika.blog4ever.com/blog/lire-article-439224-3065945-chakhchoukha.html 

 


19/08/2012
0 Poster un commentaire

TLAITLI / TLITLI PÂTES TRADITIONNELLES

  TLAÏTLI ou tlitli  , cuisine du terroir Bônois , Plat Algérien, recette inédite pour ramadan 2012

Un plat qu'on sert lors des cérémonies religieuses, ou des petites fêtes familiales, les jours de fin de semaine tout comme pour le couscous du weekend quand tout le monde est à la maison. C'est un plat typiquement Bônois,  ceci est une variante, j'ai déjà poster le tlaitli dans mon premier blog.  Tlaïtli au poulet 

 

         

 

Pour 6 personnes:

 

6 morceaux de poulet,

300g de viande hachée,

500g de tlaitli ( langues d'oiseaux roulées , non plates),

2 oignons râpés,

1 poignée de pois-chiches trempés la veille,

1 cs de smen (beurre clarifié),

2 bâtons de cannelle,

1 soupçon de cannelle en poudre pour ne pas noircir le bouillon,

sel, poivre,

beurre frais.,

oeufs durs.

 

Préparation: 

 Commencer par faire revenir les morceaux de poulet dans le smen et oignons râpés,

laisser fondre les oignons à feu doux, puis mouiller d'1 litre d'eau,

poivrer, ajouter les bâtons de cannelle, et la pincée de cannelle en poudre,

plonger les pois-chiches que vous aurez mis dans de la gaze pour en faire un nouet, afin de les retirer facilement une fois cuit,

couvrir et laisser cuire à feu doux.

 

Faire revenir la viande hachée dans très peu d'huile avec sel et poivre, laisser mijoter à feu doux, ne pas trop assecher .

 

verser le tlaitli dans une jatte,

verser dessus 1 cs d'huile, bien mélanger,

puis placer dans le haut du couscoussier et passer l quelques minutes à la vapeur,

retirer égrainer les pâtes à l'aide d(une fourchette , elles se détachent, facilement, mettre de côté.

 

Quand les pois-chiches seront cuits , ajouter le sel, donner encore quelques bouillons, puis retirer le poulet et le nouet de pois-chiches, couvrir et réserver.

 

Passer le bouillon, remettre sur le feu et laisser bouillir, ajouter le tlaitli, remuer, et cuire les pâtes en surveillant leur cuisson, elles doivent rester al-denté en quelque sorte, ajouter de l'eau si nécessaire, un peu de poivre, rectifier l'assaisonnement, retirer du feu.

 

Faire dorer les morceaux de poulet (facultatif).

 

Servir le tlaitli, couvrir avec un peu de viande hachée, des pois-chiches, un oeuf ou une moitié, un morceau de poulet , persemer de noisettes de beurre frais.

 

Je n'ai utilisé que 500g de pâtes, car c'est carême,et à côté d'autres plats c'est suffisant, sinon, je vais jusqu'à 1 kg de tlaitli en temps normal.

 

 langues d'oiseauxTlitli-tlaïtlipâtes traditionnelles , ramadan 2012cuisine du terroir Bônoisplats Algériens , viande hachéepoulet 


09/08/2012
0 Poster un commentaire